Prix et distinctions.

Bonnard

— Prix des découvreurs en 2007 pour Sur la musicalité du vide 2 (ouvrage paru à l’Atelier de l’agneau en 2003). « Ce prix, décerné […] par un jury de plusieurs centaines de lycéens répartis dans toute la France, bénéficie du soutien officiel de l’Éducation nationale, du Ministère de la Culture et de l’Association du Printemps des Poètes » (Poezibao, 27 mai 2007). Lire les articles de La Voix du Nord du 17 juin 2007 et du 2 février 2008 ici et .

— Bourses de création décernées par le Centre national du Livre (en 2009 – pour Débris de tuer et en 2015 – pour Ce masque).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.