Revues en ligne.

— « A propos du Génocide Rwandais de 1994 : Matthieu Gosztola » (in Zócalo Poets, Meet Us in the Square). Extrait de Débris de tuer, Rwanda, 1994 traduit en anglais par Alexander Best.

« I nostri incontri verranno come viene la neve » (in Parco Poesia, 8 janvier 2015). Klimt (La Porte, 2015), traduit en italien par Chiara De Luca. Découvrir la version bilingue de ce recueil au format Word ici.

— « Matthieu Gosztola, Sulle orme del padre » (in Fili d’Aquilone, « rivista d’immagini, idee e Poesia », numéro 21, « Futuro », gennaio/marzo 2011). Extraits de Sur la musicalité du vide 2, de Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin, de Un seul coup d’aile dans le bleu et de La face de l’animal traduits en italien par Viviane Ciampi. Consulter l’ensemble au format Word ici.

— « Matthieu Gosztola, un jeune poète français » (in Vericuetos, 23 mars 2011). Extraits de Ton départ ensemble traduits en espagnol par Efer Arocha. Consulter l’ensemble au format Word ici.

— « Sur la musicalité du vide II de Matthieu Gosztola traduit en hongrois » (in Terre à ciel). Extraits traduits en hongrois par Katalin Podmaniczy. Consulter l’ensemble au format Word ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s