Thèse de doctorat.

La critique littéraire d’Alfred Jarry à « La Revue blanche », « édition critique et commentée », Thèse de Doctorat Littératures française et francophone, Le Mans / Laval, Université du Maine, 2012, 1336 pages, 4583 notes de bas de page.

Télécharger cette thèse au format PDF  ou au format WORD ici.

Voir aussi ici et .

Le texte présentant cette thèse de doctorat, tel qu’il fut prononcé (seules les notes ont été ajoutées) le vendredi 12 octobre 2012 à l’Université du Maine (Le Mans), dans le cadre de l’École doctorale Sociétés, cultures, échanges (Angers), a été publié dans Voix et relation, une poétique anthropologique avec la littérature contemporaine de langue française, le 15 avril 2015 (s’y reporter ici), puis dans Résonance générale, cahiers pour la poétique (numéro 8, printemps 2016) sous le titre « Éditer Jarry, un vrai casse-tête ? ».

A noter : on trouvera une présentation de cette thèse in L’Étoile-Absinthe, numéros 128-129, Paris / Tusson, Société des amis d’Alfred Jarry / Du Lérot éditeur, 2013, p. 152.

Photographie prise à l’issue de la soutenance.
Bertrand Marchal, Matthieu Gosztola, Patrick Besnier, Henri Béhar, Nathalie Prince (de gauche à droite).

 

 –

anrt0001

anrt0002

anrt0003

Commander les deux volumes diffusés par l’Atelier National de Reproduction des Thèses (ANRT) depuis fin 2012 :

these0001

Publicités

Une réflexion sur “Thèse de doctorat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s