Thèse de doctorat.

La critique littéraire d’Alfred Jarry à « La Revue blanche », « édition critique et commentée », Thèse de Doctorat Littératures française et francophone, Le Mans / Laval, Université du Maine, 2012, 1336 pages, 4583 notes de bas de page.

Télécharger cette thèse au format PDF  ou au format WORD ici.

Voir aussi ici et .

Le texte présentant cette thèse de doctorat, tel qu’il fut prononcé (seules les notes ont été ajoutées) le vendredi 12 octobre 2012 à l’Université du Maine (Le Mans), dans le cadre de l’École doctorale Sociétés, cultures, échanges (Angers), a été publié dans Voix et relation, une poétique anthropologique avec la littérature contemporaine de langue française, le 15 avril 2015. S’y reporter ici.

A noter : on trouvera une présentation de cette thèse in L’Étoile-Absinthe, numéros 128-129, Paris / Tusson, Société des amis d’Alfred Jarry / Du Lérot éditeur, 2013, p. 152.

Photographie prise à l’issue de la soutenance.
Bertrand Marchal, Matthieu Gosztola, Patrick Besnier, Henri Béhar, Nathalie Prince (de gauche à droite).

 

 –

anrt0001

anrt0002

anrt0003

Commander les deux volumes diffusés par l’Atelier National de Reproduction des Thèses (ANRT) depuis fin 2012 :

these0001

Une réflexion sur “Thèse de doctorat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s