Ton visage me tient ensemble.

Compte rendu de Sébastien Hoët paru dans Cahier Critique de Poésie le 15 février 2015 :

Matthieu Gosztola est un jeune poète né en 1981. Ce petit recueil est une adresse très touchante à un visage féminin, destiné, à cause de la maladie, et dans la douleur perceptible au fil des pages, à devenir masque puis cendre. Visage qui, au long de poèmes rappelant la grâce chansonnière des poèmes de Soupault dans Georgia, est évoqué dans le souvenir d’une marche au musée, d’une promenade, d’une conversation, d’une insomnie douloureuse, de la lumière qui effleure des jonquilles penchées sur la tombe de la femme aimée… Dans l’ambiance d’une irrésistible mélancolie, la vie poursuit son élan, néanmoins : « Je marche dans le noir / Même en plein jour / C’est là / Et pourtant je sais que tu es là / Et que tu me fermes les yeux / Pour que je ne voie pas / Que rien n’a changé / La lumière n’est toujours pas / Finie sur la terre » (p. 46).

*

Compte rendu de Jacques Morin paru dans le 163° numéro de Décharge (septembre 2014, p. 122) :

decharge

L’auteur parle avec tant d’intensité de celle qui n’est plus, en usant d’un présent radical, qu’il réussit à exaucer son souhait et rendre réelle l’absente. Les choses qui demeurent au-delà du souvenir sont le regard et le visage, la communication reste établie, le pont des yeux, la passerelle de la bouche Notre visage est quelqu’un de / Maintenant là. Matthieu Gosztola parle superbement, simplement, de cette femme enfuie mais qu’il garde vivante dans les mots délicats qu’il lui adresse. Il n’y a pas de colère, d’amertume, de tristesse dans ces pages, plutôt de l’espoir, de la tendresse et de l’amour. Ton absence est une couleur / Chavirée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s